Lorsque que l’on a une ou des intolérances alimentaires, la question d’inviter et d’être invité est toujours un peu délicate voir même mal vécue.

Ce sujet est plutôt complexe pour beaucoup d’entre vous. Suite à de nombreuses questions, je vous fais un petit article pour ne pas vous priver du plaisir de bons moments avec votre entourage !

Vous allez faire comme vous faisiez avant et les questions s’enchaînent : qu’est-ce que j’ai envie de préparer ? Qu’est-ce qui ferait plaisir à mes invités ? Ça va être long à préparer ? Des questions que tout le monde se posent. Par contre quand on doit manger sans gluten, sans lait de vache ou encore sans œufs ça se complique un peu. Rassurez-vous à chaque problème sa solution !

La seule chose sur laquelle je vous arrête c’est de focaliser sur les choses que vous ne pouvez pas manger ou qui seraient trop compliquées à réaliser en tenant compte de vos intolérances alimentaires. Déjà, il y a mille et un plat qui ne comportent pas les aliments à bannir de votre alimentation et pour les autres on peut adapter.

Avis aux hôtes qui s’apprêtent à recevoir une personne ayant une ou des intolérances alimentaires. Pour une lecture rapide, reportez-vous au paragraphe :
La cuisine asiatique, une alliée pour un menu sans gluten, sans lactose, sans œufs ou Vous laissez guider !

 

Etre invité quand on a une intolérance alimentaire

 

Au moment de l’invitation, discuter avec votre hôte soit il comprend, soit il panique, soit il ne comprend pas ! Voici quelques solutions…

Emporter son repas garanti sans gluten, sans lactose, sans oeufs

Pour éviter les pluies de questions et de jugements, vous pouvez emporter votre repas. Cela peut-être une bonne solution au début. Vous savez le début ou vous ne vous sentez pas du tout à l’aise dans votre quotidien et vous acceptez volontiers les mains tendues. Seulement voilà votre entourage ne connaît rien au sans gluten, sans lactose… donc il pose beaucoup de questions. Mélange de débat et de compréhension. Il vous envoie aussi ses peurs sans filtre. Si vous vouliez avoir un repas pour vous ressourcer cela peut être parfois un peu… pesant ! Donc la solution emporter son plat c’est s’alléger.

Les personnes qui sont à un pic d’intolérance ou qui ont une allergie devront être particulièrement vigilantes. Votre hôte peut faire un impair sans le savoir. Par exemple en utilisant le même couteau pour couper le pain avec gluten et les tomates pour la salade.

Discuter de ses intolérances alimentaires

Il arrive aussi que votre hôte vous appelle en vous disant ce qu’il a prévu pour le repas. Vous pourrez ainsi voir ensemble ce qui est possible et envisager des alternatives.

N’oubliez pas que le riz et les pommes de terre ne contiennent pas de gluten, ce sont de bonnes suggestions.

Faire découvrir une recette sans gluten, sans lait de vache…

Vous pouvez également proposer d’emporter une entrée, le plat ou le dessert. C’est aussi plus constructif, les personnes s’intéressent à ce que vous mangez ! D’expérience on vous demandera souvent d’emporter le dessert !

On ne va pas demander à notre amie d’acheter tout le nécessaire, farine sans gluten, levure sans gluten… Ce sont des moments pour vous fixer des petits challenges. Je m’adresse aussi à ceux qui sont terrorisés à l’idée de faire un gâteau. Allez consulter la rubrique dessert de mon blog, le brownie qui est en photo est très simple à préparer, vous allez trouver votre bonheur !

 

La cuisine asiatique, une alliée pour un menu sans gluten, sans lactose, sans œufs

 

Le riz est l’aliment de base de la cuisine asiatique donc beaucoup de plats sont sans gluten. Les asiatiques n’utilisent pas le lait de vache autant que nous dans la cuisine et peu de plats contiennent des œufs. Vous pourrez donc composer facilement un menu sans gluten, sans lait de vache et sans œufs !

Les nems peuvent être réalisés avec des feuilles de riz, vous aurez donc une recette sans gluten facile à préparer. Il suffit de faire une farce à base de légumes, de viande, poisson ou crustacés et de vermilles de riz. Moi je les fais cuire au four pour qu’ils soient moins gras.

Allez voir ma recette de Nems sans gluten !

Les nouilles de soja et de riz feront une soupe en entrée ou un plat complet. Je vous invite à consulter mes recettes de Soupe thaï et de Nouille chinoise.

Autre idée d’entrée, des sushis ! A base de poissons ou de crudités. En dessert une salade de fruits exotiques sera appréciée !

 

Plus d’idées de recettes faciles sans gluten, sans lait de vache, sans œufs

 

Consulter vos anciens livres de recettes

Vous pouvez consulter vos livres de recettes, ceux qui restent sur l’étagère, ceux que vous regardez sans savoir si vous les réutiliserez un jour.

Attention restez toujours constructives(fs), quand vous arrivez au stade je n’y arriverai pas, changez de solutions !

Cette méthode a l’avantage de vous rappeler que vous pouvez encore manger beaucoup de choses. Petit inconvénient cela peut être un peu long… Apres je ne connais pas l’intitulé du livre mais si c’est pour réaliser des pains avec gluten, ce livre vous pouvez peut-être le donner à quelqu’un qui en fera bon usage. C’est aussi l’occasion de faire du rangement !

Vous laissez guider, avec des idées de menu sans gluten, sans lait de vache, sans oeufs !

Je vous vois sourire davantage et pousser un ouf de soulagement !

L’idée est de privilégier des plats simples et qui plaisent au plus grand monde. Les salades composées en entrée c’est un grand classique mais c’est toujours efficace.

Ensuite pour le plat complet, pensez par exemple au Chili con carne accompagné de riz, s’il y a des enfants ayez la main légère sur les épices. Au hachis parmentier, pour la purée il vous suffit d’utiliser du lait ou de la crème de soja, d’amande…

Voir mes recettes :

Crêpes façon cannellonis 

Rôti de porc à la tapenade noire
Moules au safran
Blanquette de veau
Rôti de porc au lait végétal
Hachis parmentier de canard confit

Pour le dessert, je vous laisse faire un tour dans la rubrique dessert, tarte, gâteau de fête de mon blog.

Quelques idées minutes : une poire coupée en 2 sur laquelle vous versez un peu de chocolat fondu et quelques amandes effilées, du sorbet ou encore la tarte soleil.

Alors c’était comment ce repas ?!

Pour recevoir mon guide GRATUIT pour bien vivre avec vos intolérances alimentaires et sans gluten, sans lait, sans œufs, vous serez tout en suivant ce lien. En BONUS vous trouverez même un tableau récapitulatif, vous pourrez en imprimer un exemplaire pour votre famille, vos amis en guise de mémo. Pour ne pas avoir à répéter les céréales à proscrire, indiquer les aliments à proscrire… ouf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *